dimanche, juin 23, 2024
Google search engine
AccueilArchitectureQuand les grands patrons se confrontent aux défis de la viticulture: une...

Quand les grands patrons se confrontent aux défis de la viticulture: une passion dévorante et audacieuse

Ces chefs d'entreprise qui font face aux difficultés de la viticulture. Contenu exclusivement accessible aux abonnés. Contenu exclusivement accessible aux abonnés.

Après avoir vécu une carrière professionnelle réussie, ces individus ont décidé de se tourner vers le vin pour trouver une nouvelle voie et faire un pari audacieux. Qu'ils soient investisseurs, hommes d'affaires ou actionnaires influents, tous ont transformé leur passion dévorante en bien plus qu'un simple investissement financier, jusqu'à apprécier les plaisirs d'une nature sauvage.

De Anne-Charlotte de Langhe

Réécrit

Pierre Gattaz reconnaît humblement qu'il apprend chaque jour et ne prétend pas tout savoir sur tout. Une oenologue de Bergerac a témoigné de sa patience alors qu'elle l'a initié à l'art de la dégustation pendant 300 heures entre 2017 et 2019. Le PDG de Radiall avoue avoir souvent irrité sa formatrice avec ses commentaires. Par exemple, lors de séances en visioconférence, il associait volontiers chaque vin qu'il analysait avec sa palais encore inexpérimenté à une assiette de spaghetti bolognaise. Il admet avoir eu du mal lors des quiz. Aujourd'hui, les sommeliers lui présentent la carte des vins en toute confiance lorsqu'il est accompagné de Chinois ou d'Américains au restaurant. Cependant, le propriétaire actuel du Château de Sannes, dans le Vaucluse, ne pouvait pas éviter cet apprentissage fastidieux. À l'approche de la soixantaine, il a été rattrapé par son rêve d'investir en Provence et de rassembler sa famille autour d'un projet commun.

Lorsque l'ancien dirigeant du Medef arrive devant les grilles de cette vieille demeure seigneuriale près d'Ansouis, au cœur du Parc naturel régional du Luberon, l'environnement a un effet apaisant sur lui. Après cinq années de lutte et de critiques incessantes, il était épuisé et avait besoin de quelque chose de plus divertissant. Le domaine de Sannes, avec ses vignes, ses chemins rocailleux, sa chapelle ancienne et ses collines boisées, était à l'abandon. Il n'y avait ni cave ni chai, les raisins étaient confiés aux coopératives et vinifiés à plusieurs kilomètres. Cependant, le bâtiment du XVIIe siècle et son jardin à la française attiraient l'attention de cet amoureux des vieilles pierres, qui enfin se sentait en harmonie avec ses racines les plus profondes.

Pour accéder à la suite du texte, il est nécessaire de s'abonner.

Nous proposons des vidéos.

Après un an de fermeture, la cathédrale Notre-Dame de Paris retrouve sa croix.

Kim Jong-un implore les femmes nord-coréennes de faire davantage d'enfants.

Des centaines de chauffeurs ukrainiens sont toujours bloqués à la frontière polonaise.

Un avion militaire américain qui pourrait révolutionner les méthodes de guerre.

Les articles les plus lus.

Gonzague et Claire Lurton, un couple passionné par la biodynamie des vins.

Nos recommandations pour déguster un délicieux cordon-bleu.

Le sushi, un rituel éphémère.

À la une.

La pression augmente sur les pays pétroliers en vue de la COP28.

Les Vingt-Sept espèrent parvenir à un accord sur le Pacte de stabilité d'ici la fin de l'année.

L'Union européenne établit les premières règles au monde pour contrôler l'intelligence artificielle.

Gastronomie et Vins.

Les 5 accessoires de cuisine les plus utiles.

Le succès des champagnes de prestige.

Les chefs d'entreprise qui font face aux défis de la viticulture.

Informations pratiques.

Services

L'Ensemble

Tous les droits sont protégés – Les Echos en l'an 2023.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments