mardi, juillet 23, 2024
Google search engine
AccueilArchitectureLes grands crus de Bordeaux : pionniers d'une viticulture écoresponsable et biologique

Les grands crus de Bordeaux : pionniers d’une viticulture écoresponsable et biologique

Les vins prestigieux de Bordeaux jouent un rôle essentiel dans la promotion d'une viticulture respectueuse de l'environnement, avec près de 30% des membres de l'Union des grands crus de Bordeaux ayant déjà adopté des pratiques biologiques.

Par votre humble serviteur, Kar

C'est un véritable changement majeur dans un vignoble bordelais qui est désormais le premier vignoble bio de France, et même du monde. Les grands crus ne suivent plus simplement les autres, ils montrent maintenant l'exemple. L'Union des Grands Crus de Bordeaux (UGCB) souhaite devenir un leader régional pour répondre aux défis majeurs de la viticulture de demain.

Les couverts végétaux contribuent à rendre les sols plus riches en vie, tandis que l'utilisation de pesticides est réduite au profit du biocontrôle. La gestion de l'eau, la plantation de haies et d'arbres pour favoriser la biodiversité, ainsi que la mise de l'humain au centre de l'écosystème sont des valeurs fondamentales. Les vins les plus prestigieux du monde, qui représentent des milliards d'euros en termes de propriété foncière, ne peuvent se permettre d'être en retard sur les questions écologiques. Ils servent de modèles en construisant des caves écologiques innovantes : discrètes, souterraines, recyclant le carbone ou utilisant des techniques anciennes réanimées. Thomas Jefferson, président des États-Unis et grand passionné de viticulture, l'avait déjà expliqué au XVIIIe siècle : "Pour produire un grand vin, il faut choisir un terroir et en prendre soin".

Les vins de qualité supérieure montrent l'exemple

Le sol joue un rôle essentiel dans la distinction entre un bon vin qui procure du plaisir et un grand vin qui suscite des émotions. Cependant, si l'homme utilise des herbicides, cela perturbera l'expression fragile du terroir. Il y a vingt ans, à l'époque où la chimie dominait, les vins étaient bons. Mais aujourd'hui, ils ont atteint une autre dimension. En excluant l'influence du millésime, les vins des prestigieux châteaux bordelais n'ont jamais été aussi délicieux au cours des cinq dernières années. Les meilleurs experts en dégustation sont unanimes à ce sujet et les excellentes notes attribuées par les critiques internationales le confirment. « Il y a trente ans, les vins de Bordeaux étaient agréables en bouche mais moins au niveau de l'arôme. Aujourd'hui, nous avons mis en place une démarche nous encourageant à rechercher un fruité décomplexé et libéré. Lorsque je déguste nos vins aujourd'hui, j'apprécie des caractéristiques différentes, issues de la puissance du terroir et qui se rapprochent davantage des vins d'autrefois. J'aimerais retrouver les saveurs d'un Palmer 1961 ». Olivier Bernard, à la tête du domaine de Chevalier (Pessac-Léognan), ancien président de l'UGCB, a vu ses vins atteindre un éclat jamais égalé au cours des dix dernières années.

En ce qui concerne ces aspects, les vins de Bordeaux, qu'ils soient classés ou non (certains comme pomerol ne sont pas classés), sont un exemple à suivre. Ce sont eux qui ont la plus grande surface de terres cultivées en agriculture biologique et en biodynamie dans la région viticole. Au sein de l'Union, il y a déjà 40 membres qui se sont convertis à l'agriculture biologique, soit environ 30%, parmi lesquels des acteurs importants tels que récemment les propriétés du groupe Baron Philippe de Rothschild grâce à Saskia de Rothschild.

Découvrez également:

Comment les vins de Bordeaux sont en train de changer leurs traditions anciennes

Christine Dubus est une spécialiste dans le domaine de la viticulture et elle est également connue pour ses innovations en matière

du futur

L'approche de la lutte contre le mildiou varie selon les domaines viticoles. Certains, comme Yquem, sont en cours de conversion vers la biodynamie, tandis que d'autres préfèrent adopter l'agroforesterie, comme Cheval Blanc à Saint-Emilion. Quelques crus, tels que Haut-Bergey à Pessac-Léognan et La Lagune à Haut Médoc, affichent les labels Demeter ou Biodyvin, qui sont des certifications de la biodynamie. Au château Giscours, la pratique de l'agropastoralisme est même considérée comme une rétro-évolution. Sur cette propriété de Margaux, Jérôme Poisson envisage de faire du grand cru une ferme complète, comprenant des prairies, des forêts, un potager, une ferme, des ruches, des brebis, des vaches et toutes sortes de volailles.

Au Château Pichon Comtesse à Pauillac, Nicolas Glumineau, le directeur du domaine qui travaillait auparavant au Château Montrose, est favorable à l'approche biodynamique de Roederer, le propriétaire du deuxième cru classé. Selon lui, l'idée était de rendre le sol du domaine encore plus vivant, c'est pourquoi ils ont décidé d'expérimenter la biodynamie. Actuellement, ils sont à 70% de biodynamie et à 100% de bio. En 2021, la production moyenne était de 15 hectolitres par hectare, mais ils n'ont pas réalisé de bénéfices cette année-là. Malgré cela, Nicolas Glumineau est convaincu que l'association du bio et de la biodynamie permet de donner au vin une dimension aromatique et structurelle différente. Il cite le millésime 2020 comme un exemple révélateur de cette différence. Cependant, il reconnaît qu'il est nécessaire de trouver une solution plus écologique pour lutter contre le mildiou, car protéger les vignes dans cette région est complexe et ne se limite pas à quelques passages par an.

Les champignons qui provoquent des maladies cryptogamiques, comme le mildiou qui a causé d'importants dégâts dans le Sud-Ouest en 2023, sont les principaux obstacles à la conversion et constituent un véritable fléau dans la région humide de l'arc Atlantique. Malgré les pertes de récolte en 2018, 2021 et 2023, la plupart des producteurs ne renoncent pas à leur activité. Cependant, il est important que cette situation ne perdure pas trop longtemps, car l'économie des exploitations est en jeu. "Le développement durable dépend de la cohésion économique et financière de l'entreprise. En 2023, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre de l'argent sur tous nos vins. Si ma production est inférieure à 35 hectolitres par hectare, je suis en déficit", ajoute Olivier Bernard. En mars 2024, l'UGCB prévoit d'établir une charte éthique, à l'instar du nouveau cahier des charges de Saint-Emilion, qui rend obligatoire depuis le 1er janvier 2023 une certification environnementale pour tous les viticulteurs. La révolution agricole des grands crus classés de Bordeaux est une réalité qui place l'institution face à de grands défis pour l'avenir.

Karine Valentin est le

Quelles sont les clés pour s'adapter à un environnement complexe ?

Vidéos recommandées

Les 41 travailleurs qui étaient coincés dans un tunnel en Inde depuis 17 jours ont finalement été libérés.

Conseils essentiels pour réussir sa COP : les 3 conseils de Laurent Fabius, considéré comme le "grand-père" de l'accord de Paris.

Les premiers otages franco-israéliens ont été libérés dans le conflit entre Israël et le Hamas.

Pourquoi l'Inde souffre régulièrement d'épisodes de pollution intense ?

Les articles les plus populaires

Découvrez le Champagne Ruinart millésime zéro.

Nous avons testé le restaurant "Guefen" et le tea time de Cédric Grolet, situé à Paris.

Une critique gastronomique du restaurant Banctel et de sa chasse savoureuse.

À la une

Infographie

Émissions de dioxyde de carbone : quel est le bilan de la France, secteur par secteur ?

Actualité : Habitat demande à être placé en redressement judiciaire

Emploi : Bruno Le Maire fait campagne pour le droit au travail à temps partiel pour les seniors

Cuisine & Vins

Vins : les vins prestigieux de Bordeaux, moteurs d'une viticulture respectueuse de l'environnement

Vins : à Cantenac Brown, un chai respectueux de l'environnement et un hommage à la terre

Nous avons essayé « Guefen » et le goûter de Cédric Grolet, à Paris

Informations pratiques

P

La Collectivité

Tous les droits sont réservés par Les Echos pour l'année 2023.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments