jeudi, mai 23, 2024
Google search engine
AccueilArchitectureSauternes se réinvente : découvrez les nouvelles cuvées du château Sigalas Rabaud

Sauternes se réinvente : découvrez les nouvelles cuvées du château Sigalas Rabaud

Dans le domaine des vins, le château Sigalas Rabaud, qui a été classé premier grand cru en 1855, vient de présenter deux nouvelles cuvées qui viennent enrichir sa sélection. Et ces nouveaux vins ne sont pas des vins liquoreux, ce qui montre comment la région de Sauternes se renouvelle depuis quelques années tout en préservant son authenticité.

Par moi-même, Jean-Michel Brouard

Laure de Lambert Compeyrot est une femme qui a une passion pour sa région et pour le cépage sémillon, qui est emblématique du Sauternais. Depuis 2009, elle explore les différentes caractéristiques de ce cépage dans sa propriété de Sigalas Rabaud. En plus de créer deux cuvées de vin blanc sec (La Demoiselle et La Sémillante), elle présente maintenant un vin effervescent appelé "Marquise", qui est fait à 100% de sémillon. C'est une expérience très rare mais qui représente bien le renouveau des appellations Sauternes et Barsac. C'est aussi le cas de son autre nouveauté, un "grand vin blanc sec" qui est né dans le millésime 2022 et qui porte fièrement le nom du château. C'est tout un symbole.

Au fil des dernières années, il y a eu une diminution significative de la consommation de vins liquoreux du Sauternais. En réponse à cette tendance, les châteaux ont commencé à se transformer. Ils réfléchissent à la production de vins plus frais et à de nouvelles façons de les consommer. De plus, ils élargissent leurs gammes en produisant davantage de vins blancs secs (comme Coutet, Suduiraut, Rieussec…). Cette stratégie leur permet d'attirer un public différent, parfois plus jeune, et de garantir l'équilibre économique des propriétés. C'est un moyen d'offrir une autre perspective aux visiteurs des châteaux.

Peut-être un Sauternes sec demain ?

Laure de Lambert Compeyrot aime souligner qu'il existait autrefois de grands vins blancs secs à Sauternes, comme en témoigne sa dégustation d'un Château Gilette 1954 portant la mention Sauternes sec. Le terroir de la région est propice à leur production, avec des parcelles spécialement dédiées à cet effet. Denis Dubourdieu l'a démontré avec son Château Doisy-Daëne sec qui met en valeur le sauvignon, tout comme le Château Climens qui révèle la complexité du sémillon avec sa cuvée Asphodèle. Bien que ces vins ne soient pas reconnus par les règles des appellations Sauternes et Barsac, ils sont étiquetés comme des vins "bordeaux". Cette situation diffère des autres grandes appellations françaises (comme Vouvray, Jurançon) qui autorisent à la fois des vins blancs secs et liquoreux. À ce jour, il n'y a pas de consensus sur l'évolution des spécifications. Peut-être que demain les choses changeront ?

En résumé

L'évaluation iDealwine

Le château Pavie Macquin, un grand cru classé de Saint-Emilion, peut être fier de son fondateur illustre, Albert Macquin, qui a introduit l'utilisation de plants de vigne greffés pour éliminer les ravages du phylloxéra au XXe siècle. Ce vin puissant et minéral prend de la valeur avec le temps, surtout dans les grands millésimes tels que 2015 et 2005, dont l'évaluation atteint respectivement 88 et 125 euros sur iDealwine.com (+19 % et +96 % par rapport aux prix en primeur).

Angélique de Lencquesaing est une personne dont

Un verre de…

Le Langlois Quadrille 2016 est un excellent crémant produit par la belle maison saumuroise Langlois-Chateau, qui appartient au groupe Bollinger. Récemment rebaptisé Langlois, cette maison propose des crémants de grande qualité. La cuvée Quadrille, qui rend hommage au célèbre Cadre noir, est le résultat le plus complexe de leur travail. Ce crémant est élaboré à partir de quatre cépages différents : le chenin, le cabernet-franc, le pinot noir et le chardonnay. Il est classé extra-brut et contient 4g/l de sucre. Son arôme distinctif est caractérisé par des notes florales délicates et des fruits jaunes. En bouche, ses fines bulles et sa texture onctueuse soutiennent une structure équilibrée. Son prix est de 23,95€.

Jean-Michel B.

Texte ré

Salon Ginsiders: une édition à ne pas manquer

Après son succès initial, le salon dédié au gin fait son retour. L'événement aura lieu du 6 au 8 octobre à Paris, au Carreau du Temple, puis du 1er au 3 décembre à Lyon. C'est une opportunité unique pour les amateurs de découvrir l'univers de ce spiritueux qui connaît une popularité grandissante ces dernières années, tant au niveau de sa production que de sa consommation. Au programme, une quarantaine d'exposants, allant des grandes marques internationales telles que Tanqueray (MHD) ou Beefeater 24 (Pernod Ricard), aux acteurs plus confidentiels tels que la Distillerie du Gorvello, le Domaine de l'Herboriste ou encore Sab's, sans oublier les distributeurs établis comme la Maison du Whisky ou Dugas. En plus des dégustations, les visiteurs auront également l'opportunité de participer à des masterclass afin de découvrir tous les secrets de cette boisson qui associe le genièvre à une variété quasi infinie de plantes.

Jean-Michel B.

Réécriture

Personne n'a jamais dit que la vie était

Comment s'adapter dans un environnement complexe ?

Nos vidéos

Ces images prises par satellites qui illustrent comment la population du Haut-Karabakh a été évacuée

Un groupe de migrants essaye de rejoindre la frontière entre le Mexique et les États-Unis

Pourquoi la Chine a financé le premier train à grande vitesse en Indonésie ?

Taïwan dévoile son tout premier sous-marin construit sur l'île

Les articles les plus populaires

Les 5 meilleurs fromages camembert à goûter absolument

Vendange 2023 : un peu d'optimisme à savourer

Nous avons testé le restaurant "Maslow" à Paris et "L'Horisium" en Champagne

À la une

Industrie : qui sont les gagnants et les perdants de l'inflation ?

"Le gouvernement reporte les décisions stratégiques sur les dépenses, c'est un problème"

Réforme des retraites : fin de la pénalité, êtes-vous concerné ?

Gastronomie et Vins

Vins : quand Sauternes se diversifie

Restaurant : "Hémicycle", la séance est ouverte

Nous avons testé le restaurant "Kitchen by Stéphanie Le Quellec" à Paris et "Mademoiselle" à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Pratique

P

L'ensemble

Tous les droits sont réservés par Les Echos en 2023.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments