jeudi, mai 23, 2024
Google search engine
AccueilArchitectureSophia Aram et son spectacle "Le Monde d'après" : une satire impitoyable...

Sophia Aram et son spectacle « Le Monde d’après » : une satire impitoyable de l’extrême gauche et de l’extrême droite

Sophia et les idiots

Dans la pièce de théâtre intitulée "Le Monde d'après" au Studio des Champs-Elysées, l'humoriste Sophia Aram critique à la fois l'extrême gauche et l'extrême droite de manière percutante. Le rire est utilisé comme une arme contre les excès de la politique et comme un remède aux angoisses de notre époque.

Par Jean-François Pécresse

Réécriture:

Le début est très dynamique. Dès que Sophia Aram est apparue en sautillant depuis le fond de la petite scène du Studio du Théâtre des Champs-Elysées, elle s'est penchée au-dessus de son public et a lancé d'une manière faussement banale : "Comment ça va ?". La salle répondit d'un seul accord : "Ouiii !", sans chercher à contredire. Puis, elle ajouta avec humour : "Même les personnes de gauche ?" Ce qui provoqua des rires gênés chez une partie de l'audience…

Dès le début de son cinquième spectacle intitulé "Le Monde d'après", l'humoriste et chroniqueuse annonce clairement qu'elle va critiquer la gauche radicale et l'extrême droite. Elle invite ceux qui ne peuvent pas faire preuve d'humour malgré leurs convictions à quitter la salle. Personne ne se lève pour partir. Pendant 1 heure et 15 minutes, Sophia Aram va utiliser un humour féroce pour critiquer ceux qui, plus à gauche que la gauche elle-même, contribuent au populisme et ainsi favorisent les votes en faveur du Rassemblement national ou de la Reconquête.

Créez un compte gratuitement

Accédez aux articles exclusifs pour les membres inscrits

Une compilation de bulletins d'information gratuits.

La protection de vos contenus sur le site internet et l'application.

Nos vidéos

Quelles sont les raisons pour lesquelles la Chine a financé le premier train à grande vitesse en Indonésie ?

Taïwan présente son tout premier sous-marin fabriqué sur l'île.

Un grand nombre d'Arméniens du Haut-Karabakh sont en train de fuir la région.

Il est possible que d'anciens tunnels utilisés par les agents secrets à Londres deviennent une attraction touristique.

Les articles les plus lus

La représentation de "Lohengrin" à l'Opéra Bastille est à la fois somptueuse et ennuyeuse.

Avec sa tournée "The Eras Tour", Taylor Swift fait également une apparition dans les cinémas français.

À Dublin, on trouve 8 talents sur Grafton Street.

En vedette

Infographie

La dette publique a augmenté de 1 000 à 3 000 milliards en 20 ans, comme le montrent ces graphiques.

Le projet EPR de Flamanville est confronté à de nouvelles difficultés liées au nucléaire.

Le nombre de bacheliers sans affectation diminue sur Parcoursup.

Critiques et musique

Sophia et les idiots

Une adaptation moderne de "Caligula" à Gennevilliers

Les "Paravents" ascensionnels d'Arthur Nauzyciel

Informations pratiques

P

La formation

Tous les droits sont réservés par Les Echos en 2023.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments