samedi, mai 25, 2024
Google search engine
AccueilArchitectureLa résurrection éblouissante de "La Mort de Sardanapale" au Louvre : redécouvrez...

La résurrection éblouissante de « La Mort de Sardanapale » au Louvre : redécouvrez le chef-d’œuvre de Delacroix dans toute sa splendeur

Au Louvre, une œuvre majeure de Delacroix, intitulée "La Mort de Sardanapale", était recouverte de huit couches de vernis qui altéraient la vision de cette représentation extraordinaire d'une scène orgiaque. Après une restauration de dix mois, cette peinture a été ressuscitée et nous la contemplons aujourd'hui comme si elle venait d'être révélée en 1827. C'est tout simplement sublime.

Par Judith Benhamou

Parmi les nombreuses expositions luxueuses qui ont lieu ce mois-ci à Paris, il y a un lieu qui risque d'être oublié et pourtant, la simple vision d'un seul tableau procure une extase. Il s'agit de la salle 700 de l'aile Denon du musée du Louvre, au premier étage, où, après dix mois de restauration, a été ramenée l'une des merveilles de l'institution : "La Mort de Sardanapale", une peinture réalisée par le célèbre Eugène Delacroix en 1827. On pensait bien connaître ce tableau. Mais quelle erreur !

Pendant de nombreuses décennies, cette œuvre composée de scènes passionnées était recouverte de huit couches de vernis qui, au fil du temps, l'avaient rendue d'une couleur brune peu attrayante. Ainsi, nous assistons à sa résurrection, directement du début du XIXe siècle, exposée sur une hauteur de 3,90 mètres et une largeur de 4,90 mètres, grâce au talent magique de Delacroix. Avec les peaux irisées de ses belles servantes, les muscles tendus de ses eunuques, les chevaux dressés, les tissus chatoyants et partout, absolument partout, les décorations en or et les pierres précieuses qui ornent les corps destinés au sacrifice.

Créez un compte sans frais

Obtenez l'accès aux articles réservés aux membres

Une compilation de bulletins d'information gratuits

La protection de vos contenus sur le site et l'application

Nos vidéos

Quelles sont les raisons du financement de la Chine pour le premier train à grande vitesse en Indonésie ?

Taïwan révèle son tout premier sous-marin construit sur son territoire

Une grande partie des habitants arméniens du Haut-Karabakh fuient la région

Des anciens tunnels utilisés par des agents secrets à Londres pourraient devenir une attraction touristique

Les articles les plus populaires

Hauser & Wirth : les marchands d'art suisses qui rivalisent avec Gagosian

Un thriller : Course à l'homme dans les régions nordiques

Jo Nesbø : « Rien ne surpasse le rock des années 1980 »

À la une

Infographie

De 1.000 à 3.000 milliards de dollars en 20 ans : l'augmentation significative de la dette publique expliquée à travers des graphiques

Inquiétude croissante autour de la centrale nucléaire EPR de Flamanville

Le nombre de bacheliers sans affectation diminue sur Parcoursup

Découvrez les nouvelles expositions et livres disponibles

La célèbre peinture "La résurrection de Sardanapale" est de retour au Louvre

Le succès inattendu de Panayotis Pascot en tant qu'auteur après sa carrière dans le théâtre et la télévision

Suivez Yan Lespoux dans son voyage en Inde

Conseils pratiques et utiles

P

L'ensemble

Tous les droits sont réservés – Les Echos en 2023.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments