jeudi, mai 23, 2024
Google search engine
AccueilArchitectureDinard Festival du film britannique : "Silver Haze" et "The Trouble with...

Dinard Festival du film britannique : « Silver Haze » et « The Trouble with Jessica » récompensés, entre drame et comédie

Le festival du film britannique de Dinard, lors de sa 34e édition, a primé un drame intitulé "Silver Haze" et une comédie intitulée "The trouble with Jessica" après une sélection sérieuse et sombre.

Par ma propre plume

Réécrit

Les marées rythment les journées à Dinard. Au cours des trente dernières années, le festival de la ville a connu des périodes de succès et de difficultés. Il a contribué au succès de films tels que "The Full Monty" (1997) ou "Billy Elliot" (2000), tandis que d'autres films primés n'ont jamais été diffusés. Cette année, Dinard a présenté une sélection très solide et plusieurs de ces films seront bientôt disponibles pour le public français. "Silver Haze", lauréat du Hitchcock d'or 2023, sortira en DVD le 22 novembre. Ce quatrième long-métrage de la réalisatrice néerlandaise Sacha Polak est à la fois l'une des réussites de cette édition et l'un des films les plus représentatifs de l'ambiance cinématographique de ces quatre jours.

Article supplémentaire:

Correspondance de Dinard: "Shoshana" et "Dead Shot", un rappel du passé et de ses explosifs.

Lettre de Dinard : l'énigme de Morley

Rééc

Franky, une jeune femme infirmière, habite avec sa famille dans une petite maison dans l'est de Londres. Les cicatrices d'un incendie qu'elle a subi quand elle était enfant sont visibles sur sa peau. Alors qu'elle se promène dans les couloirs de l'hôpital, elle fait la rencontre de Florence, une jeune femme qui souffre de dépression. Elles se demandent mutuellement ce qui leur est arrivé. Tombant amoureuses l'une de l'autre, elles vont s'entraider pour guérir les blessures du passé.

La façon dont Sacha Polak réalise le film respecte tous les codes esthétiques du film social britannique contemporain : il met en avant la souffrance de la jeunesse, utilise des gros plans intenses, des ralentis stylisés et des scènes de danse, une musique synthétique onirique, des jeux de lumières au crépuscule, des fêtes foraines floues et des plages vides. Malgré cela, "Silver Haze" reste extrêmement émouvant dans son histoire d'une héroïne qui cherche le pardon. Le film doit beaucoup à la performance vibrante de Vicky Knight.

Sacha Polak a décidé de filmer Vicky Knight une deuxième fois après le film "Dirty God". Le personnage de Franky semble être inspiré par la vie de cette actrice incroyable, dont le corps porte les cicatrices d'un incendie passé. Vicky Knight mérite vraiment le prix d'interprétation pour son énergie, sa colère et son regard passionné.

Groupe de solitude

En réalité, tous ces films britanniques se distinguent par leurs compositions magistrales. Le surprenant film "Scrapper" de Charlotte Regan présente Lola Campbell, une jeune voleuse de bicyclettes pleine de vie (qui a perdu sa mère). Dans "Silent Roar", Johnny Barrington filme Louis McCartney en adolescent (qui a perdu son père) surfant sur les plages de Lewis en Ecosse. Deux beaux films qui abordent le sentiment de perte et la fin de l'enfance. Finalement, le prix d'interprétation est décerné à Déborah Lukumuena. Cette excellente actrice française, qui joue dans "Divine", trouve son premier rôle en anglais dans "Girl" d'Adura Onashile. Elle interprète une mère immigrée vivant dans une tour de Glasgow. Extrêmement protectrice envers sa fille (qui n'a pas de père), elle devra apprendre à la laisser s'éloigner vers l'adolescence.

Le film "Girl" suit le même style esthétique que "Silver Haze" (sans la mer, mais avec une fête foraine et de la danse). Le personnage principal, interprété par Lukumuena, offre une performance remarquable dans ce récit de solitude et de détresse silencieuse. Cependant, il peut sembler un peu inapproprié que ce prix soit décerné à la seule actrice française de la sélection d'un festival de films britanniques, par un jury principalement composé… d'acteurs français !

La foule était enchantée de voir Catherine Frot entourée de Thierry Godard, Alice Isaaz, Jonathan Zaccaï et de la chanteuse Nolwenn Leroy. La réalisatrice Destiny Ekaragha et l'actrice Amelia Gethingse, qui ne parlaient pas français, se démarquaient comme des exceptions au sein de l'équipe. Comme de nombreux festivals, Dinard soulève des questions sur la cohérence des jurys qui sont maintenant constitués de personnalités connues pour embellir les tapis rouges et les réseaux sociaux.

La foule était enthousiaste et attendait avec impatience la réponse à cette question, notamment grâce aux apparitions de la célèbre chanteuse bretonne Nolwenn. Les habitants de Dinard ont décerné le prix du public à "The trouble with Jessica", qui remporte également le prix du jury. Le scénario raconte un dîner invraisemblable qui se termine par le suicide d'un des convives. Le réalisateur, Matt Winn, revisite le vieux concept du cadavre encombrant.

La directrice artistique du festival, Dominique Green, a fait un choix audacieux en proposant cette comédie qui se déroule dans la haute société de Londres. Bien que l'humour soit omniprésent dans "The trouble with Jessica", le thème du suicide et de la trahison y est abordé. Le film rappelle le cinéma britannique et ses personnages insolents et attachants qui défient la mort et le destin grâce à leur amitié et à leur rire.

Récompense principale:

Le prix Hitchcock d'or a été décerné à "Silver Haze" réalisé par Sacha Polak.

Le film "The Trouble with Jessica" de Matt Winn a remporté le Prix Spécial du Jury Barrière.

Le prix Hitchcock de la meilleure performance est décerné à Déborah Lukumuena pour son rôle dans le film « Girl » réalisé par Audrey Onashile.

Le public de Hitchcock a été intrigué par "The Trouble with Jessica", un film réalisé par Matt Winn.

Le prix Talent de Demain Ouest France (jury jeune) a été décerné à "In Camera", un film réalisé par Naqqash Khalid.

Par Adrien Gombeaud

Quelles sont les clés pour s'adapter à un environnement complexe ?

Nos vidéos

Taïwan présente son premier sous-marin construit sur l'île

De nombreux Arméniens du Haut-Karabakh fuient la région

Il est possible que d'anciens tunnels d'agents secrets à Londres deviennent une attraction touristique

4 choses à savoir sur les chars américains Abrams livrés à l'Ukraine

Les articles les plus lus

Le quai d'Orsay est en "sous contrôle" et fait face à une situation tendue

Les longs voyages de Wim Wenders au cinéma

"Fureur dans le prétoire" lors du procès Goldman

En vedette

Nexity envisage d'ouvrir le capital de sa branche de services immobiliers

La revalorisation des retraites complémentaires est imminente

Les tickets-restaurants seront totalement dématérialisés d'ici 2026

Cinéma et séries

Rires et brûlures au palmarès du Festival du film britannique de Dinard

Les séries à ne pas manquer en octobre

La lettre de Dinard : "Shoshana" et "Dead Shot", du passé et ses bombes

Informations pratiques

P

La Formation

Tous les droits sont réservés par Les Echos pour l'année 2023.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments