dimanche, mai 19, 2024
Google search engine
AccueilArchitectureVendange 2023 : Un millésime prometteur dans nos grandes régions viticoles

Vendange 2023 : Un millésime prometteur dans nos grandes régions viticoles

La récolte de 2023 s'annonce prometteuse, malgré les conditions climatiques de la saison qui laissaient présager le contraire. Il est cependant encore prématuré de juger de la qualité du millésime.

La récolte de 2023 présente des exigences élevées en Champagne, une abondance en Bourgogne et une inégalité en Bordelais. C'est un premier aperçu de l'état de nos trois principales régions viticoles.

En Champagne, la récolte des chardonnays a été abondante cette année. Contrairement à l'année précédente, les vignes n'ont pas souffert du manque d'eau. Cependant, les pluies abondantes à la fin juillet et au début août ont suscité quelques inquiétudes, car elles ont favorisé l'apparition de botrytis. Heureusement, les fortes chaleurs qui ont suivi ont permis de limiter leur propagation, même si certains raisins ont été flétris. Il a donc été nécessaire de trier les baies récoltées, mais la qualité est au rendez-vous avec des chardonnays bien mûrs, aromatiques et équilibrés. C'est ce que confirme avec enthousiasme Guillaume Roffiaen, responsable des caves de Nicolas Feuillatte. Les pinots noirs ont également bénéficié des bonnes conditions en septembre pour atteindre une maturité satisfaisante, tandis que le meunier est légèrement en retrait.

Une excellente récolte en Bourgogne

L'année 2023 devrait confirmer les bons rendements déjà obtenus en Bourgogne l'année dernière, malgré les dommages causés par la grêle dans certaines parcelles. Les précipitations ont arrosé les vignes dans les mois précédant les vendanges, leur fournissant suffisamment d'eau mais favorisant également la propagation du mildiou et de l'oïdium. Heureusement, les bonnes conditions météorologiques en fin août et en septembre ont permis de contenir ces maladies. Le soleil et les nuits fraîches ont favorisé une bonne maturation du pinot noir, qui se révèle d'excellente qualité, notamment dans le Mâconnais. Le directeur général de La Chablisienne, Damien Leclerc, partage le même constat plus au nord, se réjouissant de la qualité des chardonnays, qui ont conservé une acidité notable malgré des degrés élevés.

À Bordeaux, les dégâts causés par le mildiou sont déjà oubliés. Selon les viticulteurs, les attaques de mildiou dans la région bordelaise ont été très importantes. Cependant, l'impact n'a pas été le même pour tous les producteurs, en fonction des mesures prises pour faire face à cette situation exceptionnelle. Selon Simon Blanchard de Derenoncourt Consultants, l'année 2023 a été un millésime très difficile mais grâce à des conditions climatiques favorables en fin de cycle, notamment avec un mois de septembre ressemblant à un mois d'août, la rive gauche a connu un grand succès. Les cépages de cabernet sauvignon et de petit verdot se sont révélés de grande qualité, notamment à Pessac-Léognan. Les merlots semblent être de qualité classique, tandis que les sauvignons et les sémillons (blancs) atteignent des sommets.

En résumé

L'évaluation iDealwine

Egon Müller. Sur les pentes escarpées de la Moselle, Egon Müller, célèbre vigneron de la région rhénane, est le principal propriétaire du domaine Scharzhofberg (8 ha). Les vignes, cultivées selon les principes de l'agriculture biologique, ont des racines profondes et produisent des rieslings mondialement réputés. La vinification préserve l'acidité des vins et garantit leur capacité de conservation. Un riesling Scharzhofberger Spätlese 2005 – un vin issu d'une vendange tardive – a été vendu aux enchères 278€ (+40%) en août 2023 sur iDealwine.com.

Une personne nommée Angélique de Lencquesa

© L'illustratrice Amélie Falière a réalisé une illustration pour Les Echos Week-End.

Un verre de…

Château Capbern 2016. Voici l'un des meilleurs rapports qualité-prix de la rive gauche de la Gironde. Situé à Saint-Estèphe, le château Capbern appartient au même groupe que le célèbre château Calon Ségur. Il bénéficie donc du même niveau d'attention de la part des équipes techniques. En le dégustant, on ressent une véritable émotion, avec un arôme profond de fruits rouges bien distincts. En bouche, le vin est corsé et plein d'énergie. Les tannins subtilement présents lui donnent un charme unique. Le tout est complété par une belle amertume et une longue finale aux notes de fruits noirs.

Coût: 32 euros.

Jean-Michel B.

Le 1er octobre, Château Pavie, célèbre producteur de grands vins de Bordeaux, présentera sa collection "Aliénor" millésime 2018. Cette collection porte le nom de la bouteille "Aliénor" reconnaissable grâce à sa forme tronconique, utilisée depuis l'an 2000, en hommage à la grande Aliénor d'Aquitaine. Pour la troisième année consécutive, la propriété offre l'opportunité de découvrir son vin prestigieux après cinq ans de vieillissement dans ses caves. C'est une occasion rare de redécouvrir ce vin acclamé par les critiques, d'autant plus que les 100 coffrets disponibles contiennent quatre formats de bouteilles différents (1 bouteille, 1 magnum, 1 double magnum et 1 impériale de 6 litres). Le tout est présenté dans un magnifique coffret réalisé par la caisserie Adam, une entreprise du patrimoine vivant.

Jean-Michel B.

Personne mentionnée: Jean-Michel B

Comment s'adapter dans un environnement complexe ?

Nos vidéos

Le tout premier sous-marin construit à Taïwan est dévoilé sur l'île

De nombreux Arméniens du Haut-Karabakh fuient la région en masse

Il est possible que d'anciens tunnels d'agents secrets à Londres deviennent une attraction touristique

4 choses à savoir sur les chars américains Abrams livrés à l'Ukraine

Les articles les plus lus

La vendange de 2023 : un moment d'optimisme

Les 5 meilleurs camemberts à essayer absolument

Un champagne polyvalent : le Feuillatte

À la une

Certaines communes augmentent la taxe d'habitation sur les résidences secondaires

Les hôteliers franciliens sont mécontents de la triplement de la taxe de séjour pour le tourisme

Ce qui change au 1er octobre : gaz, aides au logement, sel dans le pain…

Gastronomie & Vins

Les 5 meilleurs camemberts à essayer absolument

La vendange de 2023 : un moment d'optimisme

Nous avons testé "Maslow" à Paris et "L'Horisium" en Champagne

Pratique

P

L'ensemble des personnes reg

Tous les droits sont réservés par Les Echos jusqu'en 2023.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments